bac a sable

un ete de performances #2

logoITnoir.png

07 82 13 21 73

21 juin au 27 juillet 2021

□ 21,  □ 22 JUIN | 19h30 #lacherprise

Inside | Page 55

Un début, une fin, des mi-temps, des temps forts, des victoires, des défaites… La course et la boxe comme leitmotiv de ce duo chorégraphique qui utilise l’univers du sport pour faire écho aux étapes d’une vie.

 

□ 23, □ 24, □ 25 JUIN | 19h30 #echecetmat #32pièces #jeu ANNULÉES - COVID !

Les Dames | Le Facteur

En raison d'un cas de COVID positif dans la compagnie, Le Facteur est contraint d'annuler sa venue à Lyon.

 

□ 26 JUIN | 19h30 #Paillettes #Cabaret
Je t’aime mélancolie | La Duchiasse et Loulou de Cacharel

Un an après leur premier passage, l'ambiance a quelque peu changé… Roselyne devrait savoir qu'on ne met jamais une Drag Queen en colère… Et que du désespoir, naît la folie..

 

□ 28, □ 29 JUIN | 19h30 #Découvertes #3soli

Butô(s) | Stéphane Guillaumon, Maki Watanabe, Marie Dubot

Résistant à toutes définitions...Le butô est avant tout pluriel. Il n’existe pas un Butô mais des Butô(s). Au Bac à sable il y a autant de Butô(s) que de danseuses.

 

□ 30 JUIN | 19h30 #FrancisBacon #photo

Figura Obscura | Emmanuel Borgo

Faire danse du moindre geste, comme une poétique de l’immobilité. Torsions, palpitations, tremblements, frissons, Emmanuel Borgo explore cette matière corporelle comme un retour exutoire à l'union primitive de l'Homme et de la Nature.

 

□ 1, □ 2 JUILLET | 19h30 #hybride #onirisme #plaqtiquevivant

Reciprocals | Ensemble Kinêtikos

Un voyage à travers des sensations, des couleurs, des qualités et des dynamiques de corps improbables. Une performance immersive avec musique en live, un mélange des arts, un tableau vivant, unique et généreux.

 

□ 4 JUILLET #participatif #impro #DJ

Totem (titre provisoire) | Cie Karthala

Après-midi chill de danse hip-hop partagé de medley chorégraphique et jam-session.

□ 5 JUILLET | 19h30 #BritneySpears #pop #manifeste

Is this dance ? | Stan Briche

Cette pièce propose, à partir d’un matériau chorégraphique commun emprunté à des chanteuses pop d’interroger ce qui fait danse. Le point de départ est fortement subjectif et à valeur de manifeste : oui, une personne dont la danse n’est pas le métier, qui laisse son corps se libérer, euphorisé et totalement engagé dans le présent émeut Stan autant (si ce n’est plus) qu’une danseuse à la technique parfaite.

 

□ 7 JUILLET | 19h30 #danseexpérimentale #textevidéovoix

Histoire(s) du corps | Yoann Sarrat

Yoann propose une étude de la notion de corps par différents prismes : le contemporain, l’histoire de l’art, mais aussi le quotidien, le banal, le symbolique, etc. Cette création mêle danse hip-hop, expérimentale, contemporaine, contorsion avec vidéo-poème, texte, voix et son. Il souhaite donner la parole à son corps et du corps à sa parole.

 

□ 8 JUILLET | 19h30 #freak #queer

Technocratia | Florænt

Technocratia est une proposition d’immersion sonore, physique et visuelle. Expérience vibrante autour de la présence d’un corps brisé par les assignations culturelles et sociales dominantes : à savoir l’éducation, le genre, le travail (post)moderne ou encore de la sexualité. Par les esthétiques du freak, du queer, du clubbing et de la transe, la performance met en scène l’histoire des révoltes des corps détruits.

 

□ 10 JUILLET | 19h30  #liaisonsdangereuses #désir

Quartett | Das Mahu Kollectiv  

Valmont / Merteuil.  Müller / Laclos. Thomas / Stan. Stan ne parle pas un mot d’Allemand mais il essaie quand même, Thomas est bilingue. Venir voir un spectacle est une affaire de désir… Libre à vous de regarder ou d’interférer avec l’histoire en cours. Quoiqu’il arrive, ils iront jusqu’au bout.

 

□ 13 JUILLET | 19h30 #happening #installation #beauxarts

Il n’y avait plus d’été | Maxime Chabal

Maxime propose une déambulation. Le soleil ne s’éteindra plus, on le charge à coups d’arc électriques reliés à nos pacemakers. Nous n’étions jamais morts. J’avais éradiqué la mort à coups de stilnox noyés dans des red bull.

□ 13 JUILLET | 19h30  #fluidité #encoursde #premierpas

Inaccessible Vallée | Max Fossati

À partir des éléments ayant composés son identité Max propose son premier solo chorégraphique : Construction d’une entité protéiforme qui pourra être aussi bien enfant, qu'adulte, femme que homme. Il s'agit de faire émerger un portrait mouvant et complexe, qui au-delà d’une histoire personnelle, questionne les injonctions avec lesquelles chacun·e pose les fondations de son rapport au monde.

 

□ 20 JUILLET | 19h30 #proximité #confessions #àlatienne !

Let me confess | Between Atoms Company

Envie de plonger dans l'intimité de trois personnages sensibles, loufoques, infatigables, en proie à leur propre voyage? Vous êtes leurs témoins et leurs acolytes au travers de ce cheminement. Tantôt à l'écoute, tantôt interpellé, questionné, frôlé, ce voyage sera aussi le vôtre tout au long de la pièce.

 

□ 21, □ 22 JUILLET | 19h30 #nudité

Peaux | Théâtre Hommes de Terre

Peaux se fonde sur le rapport intime au corps. Peaux est une expérience sous microscope, une mise en lumière de l’épiderme et du rapport à soi. C’est l’expression d’un environnement infra-mince qui nous concerne tous et toutes : un espace vital qui transforme et questionne. Le vêtement est utilisé à la fois comme une excroissance, une seconde peau, mais aussi comme un outil qui joue graphiquement avec le corps nu.

 

□ 24 JUILLET | 16h #Draguecouines #DJset #fêteforraine

Kermess Krasseuse | Acetona Versacheap, Clothilde du 38
& Klëpta Schwarz

Vos drag-queens krasseuses préférées déboulent au Bac à Sable ! Iels vous concoctent une ribambelle de performances de magie et de mini-jeux : pêche aux canards, chamboulle-tout et bingo à gogo… quoi de mieux que faire la fête pour oublier la fin du monde…

 

□ 26 JUILLET | 19h30 #inhumandances #fantasy

La demeure des bêtes oubliées | Jean Lesca

En traversant notre chair, vous trouverez des espèces fantastiques. Rejoignez-nous et déambulez à la frontière d'une nature trop humaine. Faufilez-vous dans une réalité inconnue. Profitez de ce temps où nous corps se permettent d’être désordonnés, où l’ordinaire et la fantaisie se rejoignent. Festoyez avec nous. Buvez de l’absurde. Et dégustez ce récit aux saveurs inhumaines.